Un spectacle musical

Aux sources du spectacle

 

En plongeant dans la lecture des  Lettres de Debussy et ensuite de ses articles de critique musical, j’ai découvert toute une façon de penser la musique admirablement formulée. Des images poétiques, un humour cinglant, un regard pénétrant se côtoient … Une personnalité riche, farouchement indépendante se découvre.

N’était-ce pas la clé que je cherchais depuis longtemps pour rendre sensible la profondeur des Préludes du Livre II, son avant-dernière œuvre pour piano, si peu connue ? Pourquoi ne pas combiner texte et musique ?

La rencontre avec Frédérique Lanaure fut décisive. Comédienne et conteuse, elle saisit mes intentions : ensemble, nous assemblons les matériaux pour introduire la musique de Debussy au travers de ses propres mots.

Un « spectacle musical » nait, dialogue à l’équilibre changeant entre parole et musique.

D’un coté, neuf des douze Préludes : de précieuses miniatures, évocations éphémères d’ambiances et d’émotions subtiles. Dans ces tableaux sonores, souvent brefs, le discours musical s’ajuste au rythme naturel de nos émotions, fugaces et intenses.

De l’autre, par le choix des citations, nous accompagnons l’auditeur dans l’imaginaire du compositeur, proposant des passerelles entre ses paroles et ses notes.

 

Nasreen Hussein-Kiener    

feuilles d'automne blog 350.

 

 

En pratique

 

Un spectacle d’une heure environ, adapté à tout public.

 .oOo.