Qui sommes nous ?

 Anne Siffointe, chef de choeur 

Formée dès son plus jeune âge à la musique et au chant choral, Anne Siffointe est chanteuse, psychopédagogue de la voix et chef de chœur des ensembles « Syrinx », « Amabilis » et « Dames de Chœur » dans la région de Clermont-Ferrand. Depuis quatorze ans, elle transmet aussi sa passion du chant aux enfants en milieu scolaire dans les différents départements d’Auvergne. Elle accompagne en individuel ou en groupe les personnes souhaitant développer leur Être grâce à la Voix et au Chant, dans une dimension corporelle, psychologique, artistique et énergétique, dimensions qu’elle peut exprimer dans la spiritualité inhérente aux chants du Moyen-Âge.

 

Frédérique Lanaure, conteuse et comédienne

Après une Licence de Lettres Modernes et un Certificat d’Études Théâtrales au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand en 2005, Frédérique Lanaure devient comédienne professionnelle, notamment au sein du Théâtre des Guetteurs d’Ombre, spécialisé dans la lecture-spectacle, puis se dirige peu à peu vers l’art du conte. Elle explore l’art de raconter pour tous les âges, du jeune public au public adulte, en solo ou en duo,  et travaille depuis 2012 avec la compagnie A Tous Vents (responsable artistique Florian Allaire).

 

Malik Adda, musicien percussioniste 

Percussionniste autodidacte, Malik Adda se forme auprès de groupes issus d’horizons divers. Il développe sa sensibilité au jazz lors de jam-sessions. Puis il étudie les percussions de la Méditerranée et de l’Orient. En complément de ses activités d’enseignant et d’intervenant musical, il créée des contes pour enfants où se reflètent ces différentes influences musicales. Aujourd’hui, ses formations reflètent un profond attachement à la mixité et aux musiques populaires d’ici et d’ailleurs : Motawosset , jazz oriental avec Adel Toualbi, Tak’Sim, musiques d’Auvergne et d’Orient avec Virginie Basset au violon), Alkimiya (musiques traditionnelles d’Europe du nord et de Méditerranée avec Tine Devolder à la vielle à roue). Au sein de l’ensemble Oriour, il explore l’accord entre des formes rythmiques traditionnelles et les mélodies médiévales.

 

Nasreen Hussein-Kiener, pianiste et chanteuse 

En parallèle de ses études de piano à l’École Normale de Musique auprès de divers maîtres affiliés à Marguerite Long et Ferruccio Busoni, Nasreen Hussein-Kiener obtient un CAPES de musique à l’Université de la Sorbonne (Paris). Depuis qu’elle est installée dans la région clermontoise, elle enseigne le piano en privilégiant une pédagogie inductive et est accompagnatrice dans différentes écoles du Puy-de-Dôme. La pratique du chant lui a toujours tenu à cœur. Aussi a-t-elle étudié le style classique occidental, avant de se tourner vers celui des maîtres de l’Inde. Le chant médiéval développé dans l’ensemble Oriour est un moyen pour elle de retrouver l’inspiration commune à ces deux grandes traditions musicales.

 

 Nicolas Berbain, flûtiste 

Nicolas Berbain obtient ses premiers prix de flûte traversière, musique de chambre et piccolo dans les CRR de Versailles et Paris. Il a étudié auprès de Agnès Weislinger, Christel Rayneau, Vincent Lucas, Pierre Dumail et Miguel Da Silva. Il enseigne la flûte traversière dans le Puy-de-Dôme durant dix ans tout en se produisant en orchestre comme supplémentaire et en petits ensembles. En 2016, il est l’un des membres fondateurs de l’ensemble Ipomée, ensemble de musique de chambre à géométrie variable. Il se produit en duo avec Anne-Lise Hémery, piano, lors du festival de Prémery (Nièvre) et Masumi Nagaya, piano, lors du premier festival Amaryllis de Mosnes en Touraine.

 

.oOo.

 

Les commentaires sont fermés